Signification et histoire du capteur de rêves

Origines et légendes -

Signification et histoire du capteur de rêves

Vous avez probablement déjà vu un capteur de rêves, autrement nommé attrape-rêves ou dreamcatcher en anglais, accroché à un arbre, à un porche ou décliné en de magnifiques bijoux et pendentifs.

Mais connaissez-vous vraiment son histoire et sa signification?

Signification et histoire du capteur de rêves

Origines

Créés à l’origine par des Indiens d’Amérique, les capteurs de rêves se déclinent dans une grande variété de tailles et de styles.

L'attrape-rêve, ou capteur de rêve, symbole de protection et de confortIls sont constitués généralement d'un petit cerceau de bois recouvert d'un filet ou d'une toile de fibres naturelles, contenant des objets sacrés qui ont du sens, comme des plumes et des perles, qui pendent du bas du cerceau.

Les véritables capteurs de rêves traditionnels et authentiques sont fabriqués à la main uniquement à partir de matériaux naturels, mesurant quelques centimètres seulement. Les cerceaux sont généralement constitués d'une branche de saule rouge courbée, recouverte de tendons tendus.

L'enveloppement du cadre dans du cuir est une autre touche de finition courante pour les «vrais» capteurs de rêves.

La légende de la femme araignée

Associé à la culture amérindienne en général, les capteurs de rêves ont été transmis par la tribu des Ojibwe Chippewa.

Si la tribu des Lakota a également sa propre légende sur les origines du capteur de rêves, la plupart des ethnographes pensent que les capteurs de rêves ont été transmis des Ojibwes aux autres tribus par le biais des mariages et échanges commerciaux. 

Le nom réel du capteur de rêves est asabikeshiinh. Il s'agit de la forme inanimée du mot "araignée", faisant référence à la toile tissée pour recouvrir vaguement le cerceau.

Les Ojibwes considéraient les araignées comme symbole de protection et de confort. Dans la culture Ojibwe, le "charme de la toile d'araignée" était utilisé pour protéger les enfants en bas âge. Traditionnellement, ils sont souvent suspendus au-dessus de berceau pour les protéger.

La légende d'origine du "dreamcatcher" est liée à une femme araignée (la "grand-mère araignée"), une figure importante dans les cultures amérindiennes. Dans la mythologie des différentes traditions amérindiennes, il s'agit d'une figure bienfaisante car elle est en particulier la protectrice des bébés.

La légende raconte que la femme araignée faisait office de protecteur spirituel pour les enfants de la tribu, mais au fur et à mesure que la tribu devenait de plus en plus grande et étendue, il lui était difficile de garder un œil sur tout le monde. C'est pour cela qu'elle a créé le premier attrape-rêves, pour protéger les enfants de loin.

Depuis lors, l'attrape-rêves protège les enfants (et les adultes) des mauvais rêves et des cauchemars.

L'attrape-rêves ou capteur de rêves, protège les nuits des petits et des grands

Usage et signification

Comment fonctionne-t'il ?

Le meilleur endroit pour accrocher un attrape-rêves est au-dessus du dormeur, où le soleil du matin le frappera. Les Ojibwes croyaient en effet que la nuit était remplie de bons et de mauvais rêves. L'attrape-rêves est chargé de prendre tous ces rêves dans sa toile et de les trier.

Les plumes agissent comme une échelle duveteuse : les bons rêves glissent le long des plumes vers le rêveur et les mauvais rêves sont pris dans la toile pour être brûlés au soleil du matin.

La forme de l'attrape-rêves est un cercle, car elle représente le cercle de la vie et montre comment des forces comme le soleil et la lune se déplacent chaque jour et chaque nuit dans le ciel.

Les perles

Certains Amérindiens pensent qu’elles sont la représentation d’une araignée.
D'autres croient que ces perles symbolisent les bons rêves qui ne pourraient pas passer à travers la toile et sont immortalisés sous la forme de charmes sacrés.

Utilisation moderne

Bijoux attrape-rêves en argentLes capteurs de rêves ont été adoptés par le mouvement Panindien des années 1960 et 1970 et ont gagné en popularité en tant qu'objets d'"artisanat autochtone" largement commercialisés dans les années 1980.

De nombreux Amérindiens considèrent le capteur de rêves comme un symbole d'unité et d'identification parmi les nombreuses cultures des nations indiennes et des Premières nations.

Les capteurs de rêves modernes sont fabriqués dans toutes sortes de matériaux et sont disponibles dans différentes tailles. Cependant, les capteurs de rêves authentiques sont de petite taille, fabriqués exclusivement à partir de matériaux naturels et portent des charmes sacrés tels que des plumes et des perles.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés